Evénements antérieurs

Jeudi 15 Décembre 2016
20h00

CatCave9: Monthly English Improv Theater, with a dash of science

image



Entrée: 10 / 5







Episode 10: CatCave9 (The Season Finale)

[English version below] Cette année l'Oblò accueille ce spectacle d'improvisation, tous les troisième jeudi du mois. D'inspiration comique, CatCave9 donne dans l'impro courte et longue avec une petite pointe de science: chaque spectacle aura son invité scientifique, qui présentera ses recherches au public et aux membres de la team d'impro. Ce spectacle est donné en anglais uniquement, mais accueille volontiers toutes les langues dans son public!

Plus d'informations: http://catcave9.thecatalyst.ch

Portes 19:00
Spectacle 20:00

IMPORTANT: COME EARLY, DOORS OPEN AT 19:00! PLEASE COME ON TIME TO GET TICKETS! The last 2 shows were FULLY BOOKED, and we just hate having to turn you away at the door.
----------------

Want to laugh and maybe learn something? To the CatCave! Join us in Cinema Oblo in Lausanne (all the way down those stairs) for the TENTH episode of CatCave9 on October 20th!

We are more than grateful for having been allowed to entertain you all for the last 9 shows, bringing science into your minds and smiles on your faces. Now, on to #10, the last one of the year!

Deck the halls of Cinéma Oblò, let us share sciency short-forms, light up some cosy long-forms, and gather festively around our guest speaker. Plus, we have the cheapest drinks in Lausanne!

http://catcave9.thecatalyst.ch

Doors open at 19:00
Show starts at 20:00

Seats are limited to 50 people - first come, first serve, so please make sure to come early enough!

Vendredi 16 Décembre 2016
20h00

En el Nombre de la Hija

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 10.-/5.-

VO / ST Fr

2011

Équateur

El Nombre de la Hija

Tania Hermida
Équateur
2011
VO ST Fr
1h42

En el Nombre de la Hija, c’est l’histoire d’une fille de neuf ans dont le nom est sujet à controverse. Manuela a été prénommée ainsi par son père socialiste et athée, mais sa grand-mère, catholique et conservatrice, insiste pour qu’elle porte le nom que les filles aînées de la famille portent depuis des générations: Dolores.

Nous sommes dans une vallée des Andes équatoriennes, durant l’été de 76. Manuela et son petit frère Camilo passent leurs vacances avec leurs cousins et leurs grands-parents dans le domaine familial. Dans son enthousiasme à défendre les idées de son père, Manuela se confronte à ses cousins et ses grands-parents, mais une rencontre inattendue l’amène surtout à se faire face à elle-même.

Tenu au secret dans la bibliothèque abandonnée de la famille, l’oncle Felipe, schizophrène, se voue à la libération des mots de la contrainte des dogmes. Sa sagesse libère Manuela de ses propres dogmes et change à jamais sa relation aux morts, y compris celle vis-à-vis de son propre nom.

A la fois existentiel et plein d’humour! Après Si loin, Tania Hermida signe une chronique initiatique portée par l’énergie communicative de sa jeune interprète.

bande annonce :

En El Nombre De La Hija from trigon-film on Vimeo.

Jeudi 22 Décembre 2016
20h00

Ciné Qlüb LGBTIQ - « Boys Don't Cry »

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: prix libre

VO / ST Fr

1999

Etats-Unis

Boys Don't Cry

Kimberly Peirce
Etats-Unis
1999
1h58
VO ST Fr

Teena Brandon, une jeune adolescente du Nebraska, assume mal sa condition de fille. Elle déménage à Falls City et devient Brandon, un garcon aux cheveux courts, très vite adopté par une bande de désoeuvrés. Teena-Brandon s'intègre au groupe mais reste toujours prisonnière de cette crise d'identité sexuelle qui l'a hantée sa vie entière. Elle tombe amoureuse de Lana, la petite amie de John. En découvrant la vérité sur Teena, ce dernier entre dans une rage meurtrière. D'après un fait divers authentique.

Samedi 21 Janvier 2017
21h00

Cycle Cinémas d'Asie: The Virgin Goat ( La Chèvre vierge)

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 10 Plein, 5 réduit

VO / ST Anglais

1959

Pakistan / Bang

Le cinéma d’Asie du Sud est très divers tant linguistiquement que stylistiquement. Plus de 1600 longs métrages sont produits chaque année rien qu’en Inde. A côté des industries du cinéma commercial mainstream Bollywood (Hindi) et Kollywood (Tamoul), un courant parallèle est apparu dans les années 1950 au Bengale. Il a été grandement inspiré par le théâtre indien, la littérature bengali, le réalisme social, le réalisme poétique et le néoréalisme italien. Les figures principales de ce mouvement furent Satyajit Ray et Ritwik Ghatak. Leurs travaux ont été diffusés internationalement avec succès, ils continuent encore d’influencer les nouvelles générations de réalisateurs indiens.

De nos jours, grâce à la multitude de canaux de distribution et de monétisation, le cinéma parallèle de la région perd lentement son image d'Art House, car ces projets deviennent de plus en plus commercialement viables. Le succès récent des films comme Sairat, Masaan et Lunchbox témoigne d'un phénomène qui en est encore à ses débuts. Avec un investissement accru et un marché en croissance rapide, le cinéma parallèle de la région est en passe de réaliser son véritable potentiel.

The Virgin Goat ( La Chèvre vierge)

Réalisé par : Murali Nair, Inde, Hindi, 87 minutes

"The Virgin Goat (la chèvre vierge)" emmène les spectateurs dans un voyage surréaliste à travers le Sud de l'Inde où un pauvre agriculteur à moitié dément lutte pour s'accoupler avec sa bien aimée: Laila, la dernière d'une lignée royale de chèvres. Le réalisateur Murali Nair, dont le «Trône de la Mort» a remporté la Caméra d'Or à Cannes en 1999, transforme une histoire simple en un conte de fées moderne d'envergure incertaine, où les questions sociales et politiques s'emboîtent désespérément avec l'individualité fière du héros opiniâtre.
http://www.hollywoodreporter.com/review/virgin-goat-film-review-34601

Note d’intention:

En proposant ce cycle, notre intention est de donner à voir à un public plus large la diversité du cinéma de l'Asie du Sud et de familiariser les habitants d’ici avec les multitudes de nuances d'un sous-continent extrêmement diversifié. Cela peut paraître cliché, mais nous croyons sincèrement à l'idée de «l'unité dans la diversité». La diversité de l'existence et de l'expérience humaine est universelle et la réalisation de cela pourrait aider à «unir» les peuples pour un meilleur avenir de cette planète.