Evénements antérieurs

Mercredi 20 Mars 2019
20h00

Portraits de photographes (1/3) Marcel Imsand

image

Âge légal: 12 ans

Entrée: 10.- / 5.-

VO / ST Fr





Portraits de photographes 1/3: Marcel Imsand

Marcel Imsand (1929-2017), photographe et reporter suisse romand. Tantôt observateur de la vie des gens qui passent inaperçus, tantôt dans les coulisses avec les stars. Ses portraits et ses paysages, laissent en mémoire un style reconnu, plein d'amour, de tendresse et d'émotion.

"Portraits de photographes" est une série proposée par le cinéma Oblò en collaboration avec Anne Voeffray, photographe Lausannoise. Chaque soirée est consacrée à un-e photographe suisse romand-e et son œuvre: interviews, reportages, diaporamas, intervenants extérieurs et, comme toujours à l'Oblò, la possibilité d'échanger, de se rencontrer et d'inventer une partie de la soirée ensemble.

Cette soirée est proposée en collaboration avec Plans-Fixes: un visage, une voix, une vie.

Vendredi 22 Mars 2019
20h30

Hotel Jugoslavija

image

Âge légal: 16 ans

Entrée:

VO / ST Fr

2018

Suisse

Hotel Jugoslavija

un film de Nicolas Wagnières, Suisse, 2018
C-Side Productions

La Yougoslavie n’existe plus, mais l’Hôtel Jugoslavija hante encore le paysage belgradois tel un miroir tendu à une Serbie en quête de nouveaux repères. En explorant le bâtiment à différentes époques, en sondant la mémoire de ceux qui l’ont habité, le réalisateur, d’origine yougoslave mais né et ayant toujours vécu en Suisse, crée un espace-temps singulier d’où émergent un forme d’inconscient collectif et une part de sa propre identité.

Mercredi 27 Mars 2019
20h00

Portraits de photographes (2/3) Suzi Pilet

image

Âge légal: 12 ans

Entrée: 10.- / 5.-

VO / ST Fr





Suzi Pilet (1916-2017). Son œuvre photographique foisonnante s'étend sur plus d'un demi-siècle et couvre les registres du portrait, du paysage, des détails et du rêve. Elle fut une des premières femmes à vivre de son métier de photographe. Atypique, très attachée à la liberté, Suzi Pilet était aussi proche des milieux littéraires et musicaux romands de son époque. Les rencontres, véritable moteur de sa créativité, ne sont qu'un des aspects qui rendent son histoire unique et captivante.

"Portraits de photographes" est une série proposée par le cinéma Oblò en collaboration avec Anne Voeffray, photographe Lausannoise. Chaque soirée est consacrée à un-e photographe suisse romand-e et son œuvre: interviews, reportages, diaporamas, intervenants extérieurs et, comme toujours à l'Oblò, la possibilité d'échanger, de se rencontrer et d'inventer une partie de la soirée ensemble.

Cette soirée est proposée en collaboration avec Plans-Fixes: un visage, une voix, une vie.

Vendredi 29 Mars 2019
20h30

Hotel Jugoslavija

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 5-/10.-

VO / ST Fr

2018

Suisse

Hotel Jugoslavija -en présence du réalisateur

un film de Nicolas Wagnières, Suisse, 2018
C-Side Productions

La Yougoslavie n’existe plus, mais l’Hôtel Jugoslavija hante encore le paysage belgradois tel un miroir tendu à une Serbie en quête de nouveaux repères. En explorant le bâtiment à différentes époques, en sondant la mémoire de ceux qui l’ont habité, le réalisateur, d’origine yougoslave mais né et ayant toujours vécu en Suisse, crée un espace-temps singulier d’où émergent un forme d’inconscient collectif et une part de sa propre identité.

Samedi 30 Mars 2019
17h30

Gaza + Emwas, des souvenirs en reconstruction

image

Âge légal: 18 ans

Entrée: 10.- / 8.-

VO / ST Fr

2018

Palestine

Dans le cadre de la Journée de la Terre, le cinema Oblò à Lausanne présente deux films :

Samedi 30 mars 2019
16h00 (ouverture des portes et goûter palestinien)
17h30 FILMS – dès 18 ans

Depuis 1976, chaque année, le 30 mars, le peuple palestinien - et avec lui le mouvement de solidarité - commémore une journée de deuil mais aussi de lutte contre la confiscation de sa terre par Israël.

GAZA - Carles Bover Martínez & Julio Pérez del Campo, 2017, Espagne, 18 min

(Prix du meilleur court-métrage documentaire aux Goyas 2019)

A travers les témoignages et les regards des habitant-e-s de Gaza, ce film dénonce la violation quotidienne des droits de l’homme, le blocus et les bombardements. Un voyage douloureux à travers ses villes, parmi ses habitants et aussi, d’une certaine manière, son histoire. « Le documentaire devient un outil de transformation sociale et, dans le cas des prix Goya, convertit la culture et le cinéma en une arme unique contre la barbarie ».

EMWAS , des souvenirs en reconstruction -  Dima Abu Ghoush, 2018, Palestine, 52 min

"Emwas... Emmaüs en français, un village palestinien rasé après la guerre des Six jours le 6 juin 1967. Des souvenirs en reconstruction... lorsque Dima, la réalisatrice, née à Emwas, décide de réaliser une maquette du village tel qu’il était avant 1967 et l'exode forcé de ses habitants. Tout en cherchant où placer sa maison miniature, chaque habitant se souvient: l'école, le cimetière, le puits, le monastère, le cyprès... Et si on pouvait y revenir?" Tiré de PFC'E édition 2018

Organisé par Ami-e-s de PFC’E, avec le soutien du CUP-Vd

Vendredi 05 Avril 2019
20h00

Pas encore mortes...

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: Prix libre

VO / ST Fr

2016

Suisse

Résumé: Cinq bosniaques ayant survécu au massacre de Srebrenica partagent leurs souvenirs et expliquent pourquoi, malgré tout, elles ont souhaité revenir y vivre une fois la guerre
terminée. Ces témoignages leur donnent enfin la parole. En les écoutant, il devient possible de saisir leur vécu, différent de celui des hommes, ainsi que les enjeux et les difficultés du retour. Ce sujet délicat et encore tabou trouve un nouvel éclairage dans les propos tenus par ces femmes.

Film documentaire de Myriam Fijani, projection en présence de la réalisatrice. Née en Suisse, Myriam a poursuivi des études de Français, Histoire ainsi qu’Histoire et esthétique du cinéma à l’Université de Lausanne. Aujourd’hui, elle est enseignante au secondaire I dans une école à Lausanne.

Jeudi 11 Avril 2019
19h30

Walden de Jonas Mekas en 16 mm

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 10.- / 5.-

VO / ST Fr

1969

Etats-unis

Walden de Jonas Mekas en 16 mm

Dans le cadre du Printemps de la poésie, contre-feux vous invite à une projection exceptionnelle en 16 mm du film Walden du poète et cinéaste lituanien Jonas Mekas, figure majeure de la contre-culture américaine. Avec du vin, de la šaltibarščiai (soupe lituanienne), et l'esprit malicieux et chaleureux de Jonas Mekas !

* * *

“Le génie de Jonas Mekas tient à cette générosité qu’il a de nous inclure dans sa vision du monde nous faisant ainsi (re)découvrir au détour d’une image, l’incroyable force et nécessité de la poésie.” (Yann Beauvais).

Premier volet du journal filmé de Mekas, Walden (originellement intitulé Diaries, Notes and Sketches) (1969, 180 min.) rend compte de cinq ans d’existence du cinéaste : “Je me promenais avec ma Bolex en réagissant à la réalité immédiate : situations, amis, New York, saisons.” La beauté frétillante et si particulière des images, du son et du montage de Mekas font du visionnement de ce film une expérience éblouissante et mémorable. On reste longtemps imprégné·e·s par cette rencontre avec la communauté artistique new-yorkaise des années 1960 – d’Allen Ginsberg, Andy Warhol à Yoko Ono –, par la lumière changeante des saisons à New York, ou par l’énergie d’un spectacle de cirque ou d’une manifestation beatnik.

Cette projection célébrera l’intensité poétique de la vie et l’œuvre de Jonas Mekas, disparu en ce début d’année. Elle sera suivie d’une discussion au bar du cinéma, qui restera ouvert durant la séance et lors des pauses pour les changements de bobines. Nous suivrons ainsi le précepte du cinéaste : "Keep dancing, keep singing, have a good drink and do not get too serious! Ok?"

Entrée : 10.- / 5.-
Ouverture des portes à 19h. Pas de réservation possible.