Evénements antérieurs

Mercredi 23 Janvier 2019
20h00

La tournée du Courgemétrage à l'Oblo !

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: libre

VO

2018

Suisse

La tournée du Courgemétrage à l'Oblo !

Le festival de Courgemétrage investit l'Oblo à Lausanne pour y présenter une sélection de courts-métrage de sa 7e édition. Ces films ont été tournés dans la commune libre du Neubourg, à Neuchâtel.

Le principe du festival : imposer un lieu de tournage unique et commun à tous les participants, lesquels ont champ libre pour s’affranchir des contraintes et être créatif sur 5 minutes.

A découvrir sans retenue !

Vendredi 25 Janvier 2019
20h30

Khook

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 10.- / 5.-

VO / ST Fr

2018

Iran

Khook

Mani Haghighi
Iran - 2018 – 108’ - VOSTF

Hasan, cinéaste iranien, est sur une liste noire et ne peut plus tourner. Situation déjà pénible pour quelqu’un sûr de son talent. Et voilà qu’un psychopathe se met à décapiter ses collègues, semblant l’ignorer, lui, qui est le meilleur… Et moi, et moi? Maniant l’humour avec un sens certain de l’absurde, Mani Haghighi occupe définitivement une place à part dans le cinéma iranien, pour le plus grand plaisir du spectateur.

bande annonce :

Jeudi 31 Janvier 2019
20h00

Tu n'aimeras point

image



Entrée: Prix libre

VO / ST Fr

2009

Israël

Tu n'aimeras point (Tabakman, Israël, 2009)

Aaron est un membre respecté de la communauté juive ultra-orthodoxe de Jérusalem. Marié à Rivka, il est le père dévoué de quatre enfants.
Cette vie en apparence solide et structurée va être bouleversée le jour où Aaron rencontre Ezri.
Emporté et ému par ce bel étudiant de 22 ans, il se détache tout doucement de sa famille et de la vie de la communauté. Bientôt la culpabilité et les pressions exercées par son entourage le rattrapent, le forçant à faire un choix...

Popcorn : cinéma LGBTIQ

Une fois par mois, les associations
VoGay
, Lilith et PlanQueer vous invitent à une projection d’un film LGBTIQ, au cinéma Oblò à Lausanne.
Cette activité a pour but de proposer des films variés en lien avec les thématiques liées aux questions de genre et/ou d’orientation sexuelle.
PopCorn est ouvert à toutes et à tous, nul besoin d’être membre de nos associations et le prix des films est libre !

Mercredi 06 Février 2019
19h30

WINNIPEG FILM GROUP FESTHIVER

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: Prix Libre

VO / ST Fr



Canada

Winnipeg est la capitale de la province de Manitoba au Canada et la septième ville du pays. Les Amérindiens, les trappeurs et coureurs des bois français, les Canadiens français, les Métis puis les Anglo-Saxons s'établirent en ce lieu...

Pour les cinéphiles, Winnipeg pourrait tout aussi bien être le décor de Fargo avec ses étendues enneigées mais l'imagination pétillante des films de Guy Maddin, des univers en noir et blanc. Et les lâches s'agenouillent. The saddest music in the World avec Isabella Rossellini. Univers expressionnistes en noirs et blancs contrastés. Hommages au cinéma muet.

Derrière ces figures plus connues il y a le Winnipeg Film Group (WFG), fondé en 1974, et qui est l’un des premiers centres de production cinématographique au Canada. Parti d'une coopérative de cinéastes locaux indépendants, il est devenu entre-temps une Cinémathèque, un Centre de production et un Département de distribution.

Le Winnipeg Film Group représente des centaines de cinéastes et de vidéastes de partout au Canada. Les oeuvres de leur collection couvrent tous les genres, incluant les fictions dramatiques et comiques, l’animation, le cinéma expérimental et le documentaire. Leurs films ont acquis une réputation internationale en étant régulièrement séléctionnés et souvent lauréats dans différents festivals à travers le Canada, les circuits nord-méricains, et on peut croiser quelques-une de leurs films dans des festivals en Europe ici ou là.

Depuis 2008, le groupe accorde une attention plus soutenue aux court-métrages en promouvant les travaux courts d'artistes canadiens indépendants et dont une centaine a été retenue pour faire les 4 programmes que nous passons :


Winnipeg Film Group from WFG Distribution on Vimeo.

Programmes :

Mercredi 20h00 :
(ÊTRE) UNE FEMME AU CANADA
ce programme reconnaît et célèbre les films de l’histoire du Winnipeg Film Group qui ont été réalisés par des femmes. Bien que tous les programmes incluent des oeuvres par des femmes, les films de ce programme en particulier commentent sur le genre ou l’expérience d’être une femme au Canada, un pays occidental traditionnellement patriarcal. Ces commentaires sont soit explicites ou implicites, s’exprimant individuellement ou collectivement à travers le dialogue entre les différents films.

Mercredi 21h30 :
REGARDER DERRIÈRE NOUS ET ALLER DE L'AVANT
Les effets de l’héritage de colonisation du Canada se ressentent encore aujourd’hui. Cela est particulièrement vrai à Winnipeg, une ville qui est située sur le territoire du Traité 1, sur les terres
ancestrales des peuples anishinaabeg, cris, oji-cris et dénés, et sur la terre natale de la nation métisse.
Il s’agit aussi de la ville avec la plus grande population autochtone selon les derniers recensements. Efforts de réconciliation pour reconnaître et corriger les injustices subies par les populations autochtones aux mains des colonisateurs et pour améliorer les relations entre les peuples autochtones et les colons.
Les films de ce programme, qui ont tous été réalisés par des cinéastes autochtones, examinent l’horrible histoire de racisme, de mauvais traitement et de génocide culturel des groupes autochtones au Canada. Ils réfléchissent à propos des expériences des peuples autochtones à travers le Canada d’aujourd’hui, célébrant et reprenant possession de leurs cultures, leurs traditions et leurs pratiques spirituelles.

Présentation et questions-réponses :
Stéphanie Berrington

Stephanie Berrington est une conservatrice et gestionnaire dans le domaine des arts basée à Winnipeg, au Canada, sur le territoire visé par le Traité no 1 et celui de la nation métisse. Elle a complété une maîtrise en Anglais, cinéma et études culturelles à l’université McGill, où elle était impliquée dans un collectif underground qui présentait des films avec un projecteur alimenté par une bicyclette dans des espaces publics à travers Montréal. À deux reprises, elle a animé un cours sur le genre au cinéma et dans la littérature dans le cadre d’un programme d’éducation alternative au collège Dawson intitulé « New School ». Depuis qu’elle est revenue dans sa ville natale en 2016, Steph s’est jointe aux comités de programmations derrière le Winnipeg Underground Film Festival (WUFF) et le WNDX Festival of Moving Image. Elle est la coordinatrice de la distribution du Winnipeg Film Group et elle édite des romans dans ses temps libres.

image

Vendredi 08 Février 2019
20h00

WINNIPEG FILM GROUP FESTHIVER

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: Prix Libre

VO / ST Fr





Winnipeg est la capitale de la province de Manitoba au Canada et la septième ville du pays. Les Amérindiens, les trappeurs et coureurs des bois français, les Canadiens français, les Métis puis les Anglo-Saxons s'établirent en ce lieu...

Pour les cinéphiles, Winnipeg pourrait tout aussi bien être le décor de Fargo avec ses étendues enneigées mais l'imagination pétillante des films de Guy Maddin, des univers en noir et blanc. Et les lâches s'agenouillent. The saddest music in the World avec Isabella Rossellini. Univers expressionnistes en noirs et blancs contrastés. Hommages au cinéma muet.

Derrière ces figures plus connues il y a le Winnipeg Film Group (WFG), fondé en 1974, et qui est l’un des premiers centres de production cinématographique au Canada. Parti d'une coopérative de cinéastes locaux indépendants, il est devenu entre-temps une Cinémathèque, un Centre de production et un Département de distribution.

Le Winnipeg Film Group représente des centaines de cinéastes et de vidéastes de partout au Canada. Les oeuvres de leur collection couvrent tous les genres, incluant les fictions dramatiques et comiques, l’animation, le cinéma expérimental et le documentaire. Leurs films ont acquis une réputation internationale en étant régulièrement séléctionnés et souvent lauréats dans différents festivals à travers le Canada, les circuits nord-méricains, et on peut croiser quelques-une de leurs films dans des festivals en Europe ici ou là.

Depuis 2008, le groupe accorde une attention plus soutenue aux court-métrages en promouvant les travaux courts d'artistes canadiens indépendants et dont une centaine a été retenue pour faire les 4 programmes que nous passons :


Winnipeg Film Group from WFG Distribution on Vimeo.

Programmes :

Vendredi 20h30 :
L'HEURE ET L'ENDROIT
Les films marquent le passage du temps en documentant les mouvements et les changements. Ils parviennent également, peut-être paradoxalement, à immortaliser un moment précis dans le temps, l’enregistrant afin qu’il puisse être regardé à n’importe quel moment dans le futur. Les films dans ce programme regardent tous en arrière : vers des cinéastes qui ont oeuvré auparavant, des pères et des mères et des grand-mères, des personnages historiques, des événements passés et la culture populaire d’autrefois. Certains de ces souvenirs sont incarnés, bien que souvent déformés. Alors que chacun nous présente une interprétation de l’histoire, ensemble, ils offrent un aperçu de l’histoire du cinéma des prairies canadiennes.
Le parrain du cinéma de Winnipeg, l’auteur d’avant-garde Guy Maddin, collabore avec Isabella Rossellini dans ce film pour commémorer le 100e anniversaire du père de cette dernière décédé depuis longtemps, le légendaire cinéaste Roberto Rossellini.

Vendredi 22h00 :
ANIMER LE BON ET LE MAUVAIS
L’animation peut être une forme d’art très efficace pour la critique sociale et la satire. La caricature
sert alors d’arme et la parodie, d’outil pour exposer le ridicule des conventions sociales et la corruption de l’autorité.
Les films de ce programme sont parfois drôles, parfois irrévérencieux et parfois dystopiques par leur rejet des idéologies normatives. Ils sont généralement progressifs et inventifs à la fois artistiquement et formellement, en plus d’être engagés politiquement et socialement.

Présentation et questions-réponses :
Stéphanie Berrington

Stephanie Berrington est une conservatrice et gestionnaire dans le domaine des arts basée à Winnipeg, au Canada, sur le territoire visé par le Traité no 1 et celui de la nation métisse. Elle a complété une maîtrise en Anglais, cinéma et études culturelles à l’université McGill, où elle était impliquée dans un collectif underground qui présentait des films avec un projecteur alimenté par une bicyclette dans des espaces publics à travers Montréal. À deux reprises, elle a animé un cours sur le genre au cinéma et dans la littérature dans le cadre d’un programme d’éducation alternative au collège Dawson intitulé « New School ». Depuis qu’elle est revenue dans sa ville natale en 2016, Steph s’est jointe aux comités de programmations derrière le Winnipeg Underground Film Festival (WUFF) et le WNDX Festival of Moving Image. Elle est la coordinatrice de la distribution du Winnipeg Film Group et elle édite des romans dans ses temps libres.

Vendredi 15 Février 2019
20h30

Khook

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 10.- / 5.-

VO / ST Fr

2018

Iran

Khook

Mani Haghighi
Iran - 2018 – 108’ - VOSTF

Hasan, cinéaste iranien, est sur une liste noire et ne peut plus tourner. Situation déjà pénible pour quelqu’un sûr de son talent. Et voilà qu’un psychopathe se met à décapiter ses collègues, semblant l’ignorer, lui, qui est le meilleur… Et moi, et moi? Maniant l’humour avec un sens certain de l’absurde, Mani Haghighi occupe définitivement une place à part dans le cinéma iranien, pour le plus grand plaisir du spectateur.

bande annonce :

Vendredi 22 Février 2019
20h30

Khook

image

Âge légal: 16 ans

Entrée: 10.- / 5.-

VO / ST Fr

2018

Iran

Khook

Mani Haghighi
Iran - 2018 – 108’ - VOSTF

Hasan, cinéaste iranien, est sur une liste noire et ne peut plus tourner. Situation déjà pénible pour quelqu’un sûr de son talent. Et voilà qu’un psychopathe se met à décapiter ses collègues, semblant l’ignorer, lui, qui est le meilleur… Et moi, et moi? Maniant l’humour avec un sens certain de l’absurde, Mani Haghighi occupe définitivement une place à part dans le cinéma iranien, pour le plus grand plaisir du spectateur.

bande annonce :